Accueil

L'Allemagne de Hitler, le coeur noir de l'Europe

 

 

 

1933 : Hitler et les nazis accèdent légalement au pouvoir à la faveur de la crise qui secoue l'Allemagne de l'entre-deux-guerres. Aussitôt en place, le pouvoir nazi s'emploie à construire un Etat totalitaire dont Hilter est le chef incontesté. Celui-ci, appuyé par l'opinion publique allemande, poursuit deux buts : purifier la "race" allemande et constituer une grande Allemagne dominatrice aux frontières élargies. Les conséquences seront l'horreur des camps de la mort et la fureur de la Seconde Guerre mondiale. Ce déchaînement de haine et de destruction marque la mémoire contemporaine d'un sceau indélébile. En ces années terribles, l'Allemagne est maître d'une Europe dont toutes les bases politiques et morales vacillent. Aussi l'Allemagne nazie suscite-t-elle encore et toujours des interrogations fondamentales :

 

Comment cela a-t-il pu arriver ? Que s'est-il passé ? Dans quelles circonstances ces années sombres ont-elles accouchées du monde de l'après-guerre ?

 

Telles sont les questions auxquelles il faut répondre en précisant les principaux repères, et ce afin de susciter le désir d'en savoir d'avantage.

hitler